Rue du Soleil-Levant, 1204 Genève, Suisse

00 41 22 818 71 72

onlinebusinesstips24@gmail.com

Conseil achat maison - %

Conseil achat maison

 

achat maison

L’achat de votre première maison peut être un processus difficile et intimidant, avec tant de choses à prendre en compte.

Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider. J’ai demandé à des experts du domaine et à des propriétaires de première maison de me donner quelques uns de leurs meilleurs conseils pour aider les acheteurs de première maison à s’y retrouver dans le processus.

Gérer votre argent

La première chose à faire est de maîtriser vos économies et vos dépenses. Les prêteurs demandent trois mois de relevés bancaires et cherchent des preuves que vous pouvez rembourser un prêt.

Si vos remboursements hypothécaires sont supérieurs à votre loyer, vous devez montrer que vous pouvez vous le permettre.

des dépôts réguliers provenant de vos revenus
Un surplus mensuel après dépenses
Pas de frais de découvert non arrangé ni de paiements automatiques sans provision
La directrice affirme que les premiers acheteurs de maison devraient faire attention à ce qu’ils dépensent en nourriture, en particulier pour les plats à emporter et les sorties au restaurant.

 

Remboursement de la dette

Les prêteurs n’aiment pas les dettes, surtout si vous empruntez plus de 80 %. Faites-vous plaisir, levez la main pour cette promotion ou essayez de réduire vos dépenses afin de rembourser vos dettes plus rapidement.

Une fois que vous avez décidé d’acheter la maison visitée il vous faut un Prêt immobilier Maison . Un clic pour en savoir plus !

Faites vos recherches

Renseignez-vous en ligne, visitez les sites web de différents prêteurs et découvrez le marché. Si vous savez où vous voulez vivre et quel est votre budget, commencez à visiter les maisons ouvertes et les ventes aux enchères – pas nécessairement pour acheter, mais pour comprendre le processus, combien ils demandent et pour avoir une bonne idée de ce à quoi vous attendre quand votre temps sera venu.

Retournez chez vous, pour économiser

Il n’est pas toujours facile de rentrer chez soi après des années passées hors du nid, mais si vous en avez l’occasion, cela peut valoir la peine de la saisir, car vous économiserez probablement une caution beaucoup plus rapidement que si vous êtes locataire.

Trois ans et demi plus tard, avec un bébé entre les deux et un lock-out, nous avons enfin pu acheter notre première maison.

Ce n’était pas toujours des roses pour les deux parties, nous avons certainement eu nos moments de bonheur, mais nous avons finalement atteint notre objectif de posséder une maison, et dans le processus, mes enfants ont développé une proximité avec leurs grands-parents et ont créé des souvenirs qu’ils n’oublieront jamais.

Prise en compte des coûts supplémentaires

Le processus d’achat d’une maison comporte souvent des coûts cachés, qu’il s’agisse de rapports de Lim et de constructeurs, d’évaluations ou d’avocats. Il est généralement conseillé aux acheteurs de mettre de côté environ 5 000 CHF pour couvrir ces frais.

Faites également attention aux dépenses supplémentaires si vous construisez, car je connais beaucoup de gens qui ont été piqués par des coûts de murs de soutènement ou de raccordements à l’eau qui n’étaient pas inclus dans le contrat, et si vous achetez une maison à faire soi-même, vous voudrez de l’argent de poche pour les rénovations.

Trouvez un bon avocat

Il est très coûteux d’engager un avocat, mais c’est une étape nécessaire dans le processus d’achat d’une maison. Les avocats peuvent aider à expliquer les documents délicats ou les achats compliqués, tels que les subdivisions, les baux croisés et les titres d’unités.

Obtenir de l’aide pour l’achat

Les acheteurs d’une première maison peuvent accéder pour acheter leur maison, et sont également éligibles à l’allocation de première maison s’ils ont cotisé pendant plus de trois ans.

Vous pouvez demander à un membre de votre famille de se porter garant, envisager d’acheter avec un frère ou une sœur ou un ami de confiance, ou demander à un colocataire ou un pensionnaire de vous aider à payer le prêt hypothécaire.

Il existe également des accords de copropriété, dans lesquels vous êtes propriétaire d’une partie de la propriété et l’organisation est propriétaire du reste. Lorsque vous êtes prêt, vous achetez leur part.

Inspecter le bien

S’il s’agit d’une vieille maison, vous voudrez probablement faire inspecter le bâtiment par un constructeur. Mais selon un expert, propriétaire d’une maison, les acheteurs ne devraient pas se fier uniquement aux conseils d’un constructeur.

S’il s’agit d’une maison ancienne, passez du temps à l’intérieur, sur le toit et en dessous si possible. Vos bois sont-ils secs et solides ? Est-ce qu’il sent l’humidité ? Y a-t-il des signes révélateurs d’une infiltration d’eau ? dit Paul.

Pompez les voisins pour savoir comment la région se comporte en cas de fortes pluies. Ne vous fiez pas uniquement au rapport d’un constructeur… Regardez par vous-même. »

Élargissez vos horizons

Sachez ce que vous voulez, mais soyez prêt à faire des compromis.

Comprenez ce que vous voulez acheter et où vous voulez acheter, soyez prêt à faire des compromis mais restez ferme sur ce que vous n’êtes pas prêt à négocier.

Allez dans de nombreuses maisons ouvertes, faites beaucoup de recherches, faites preuve de diligence raisonnable et soyez prêt à agir lorsque vous trouvez

Voir https://www.credit-suisse.com/ch/fr.html et https://fr.comparis.ch/privatkredit/default pour en savoir plus !

Leave a Comment