Rue du Soleil-Levant, 1204 Genève, Suisse

00 41 22 818 71 72

onlinebusinesstips24@gmail.com

Conseils d'un mécanicien expert en matière d'entretien préventif - %

Conseils d’un mécanicien expert en matière d’entretien préventif

Entretient voiture

Conseils d’expert en entretien de voiture

Dans le climat économique actuel, le coût de la réparation de votre voiture ou de l’achat d’une nouvelle voiture est astronomique. Les mécaniciens experts suggèrent que la meilleure façon de prolonger la durée de vie de votre voiture et de réduire les coûts de réparation au minimum est l’entretien préventif.

L’entretien préventif, c’est comme un examen annuel chez le médecin. Il vous donne, ainsi qu’aux professionnels, l’occasion de détecter un problème avant qu’il ne se transforme en dommage plus grave. Ignorer des symptômes comme les fuites, les pneus dégonflés ou les fumées entraînera une réparation plus coûteuse.

L’entretien de votre voiture présente de nombreux avantages, le plus évident étant qu’il vous permet d’économiser de l’argent. Le coût des pièces et de la main-d’œuvre est minime comparé au coût des réparations importantes dues à la négligence. Un entretien régulier vous fera également économiser de l’argent à la pompe, car la plupart des réparations d’entretien augmentent votre économie de carburant. Un autre avantage énorme de l’entretien préventif est l’augmentation de la sécurité du conducteur (et des passagers).

Lorsque vous n’inspectez pas régulièrement votre voiture, vous risquez de subir une panne ou des dommages au moteur, une mauvaise manipulation, qui peut entraîner des accidents, et des charges financières imprévues dues au coût des réparations. Certains contrôles et changements préventifs nécessitent de nouvelles pièces, mais le coût de l’achat de ces pièces ou du recours à un service de réparation professionnel est infime en comparaison.

Bien que les avantages de l’entretien préventif de votre voiture semblent relever du bon sens, beaucoup de gens ne savent pas ce que l’entretien préventif implique. Pour vous aider à maintenir votre voiture en bon état, voici quelques conseils de mécaniciens experts sur l’entretien préventif.

Consultez votre manuel d’utilisation
Tous les véhicules ne sont pas créés égaux, et certains ont besoin d’un entretien et de réparations que d’autres n’auront pas, ou le calendrier de ces réparations peut être différent. Par exemple, la pression des pneus de votre SUV peut devoir être vérifiée plus souvent que celle des pneus d’une voiture à hayon. La meilleure façon de déterminer quelles réparations doivent être effectuées, et à quel moment, est de consulter le manuel d’utilisation de votre voiture.

Votre manuel doit contenir une liste de contrôle des réparations à effectuer régulièrement pour la marque et le modèle de votre voiture. Bien qu’il existe de nombreuses sources d’information qui peuvent faire des recommandations générales pour l’entretien programmé, comme la permutation des pneus tous les 6 000 miles, le moyen le plus efficace de savoir quel est l’entretien dont vous avez besoin est de consulter votre manuel.

Si vous conduisez une voiture d’occasion qui n’est pas accompagnée d’un manuel, vous pouvez trouver des manuels de remplacement en ligne pour votre véhicule. Toutefois, lorsque vous achetez une voiture d’occasion, veillez à obtenir un historique complet des entretiens et des réparations afin de savoir quand effectuer un entretien préventif.

Liste de contrôle pour l’entretien préventif
L’entretien préventif est le moyen le plus efficace d’économiser de l’argent sur votre voiture à long terme. En investissant de petites quantités de temps et d’argent maintenant, vous vous épargnerez des milliers de dollars à l’avenir. Mieux encore, la plupart des tâches d’entretien préventif peuvent être effectuées par vous-même ou, si vous n’avez pas de connaissances en mécanique, elles peuvent être effectuées rapidement et à peu de frais par un mécanicien qualifié.

Faites contrôler régulièrement votre voiture
L’inspection de votre voiture une fois par mois vous donne l’occasion de prêter attention à votre voiture. Vous devez commencer à l’endroit où votre voiture rencontre la route : vos pneus. Vérifiez la pression d’air à l’aide d’un manomètre. Vous devez en garder un dans votre voiture, qui fait partie d’un kit d’urgence pour voiture, afin de pouvoir vérifier la pression chaque fois que cela est nécessaire. Vous devez également vérifier la bande de roulement de vos pneus pour vous assurer que l’usure est la même. Des pneus bien gonflés et ayant une bonne adhérence à la route augmenteront la longévité de vos pneus et vous permettront d’être plus en sécurité sur la route.

Lors de votre inspection mensuelle, vérifiez vos feux pour vous assurer que les globes n’ont pas brûlé et qu’ils sont correctement positionnés. Cela devrait inclure vos phares, vos feux de route et vos feux de freinage. Faites attention à tout bruit inhabituel, comme un cliquetis ou un grincement. Plus tôt vous détecterez ces problèmes, plus il sera rapide et abordable de les réparer.

Faites tourner et équilibrer vos pneus
Les pneus sont le point de contact entre la voiture et la route ; il est donc extrêmement important de maintenir la qualité de vos pneus pour rester en sécurité et garantir un rendement optimal de votre voiture. Après avoir vérifié la pression d’air et la bande de roulement des pneus, vous devrez vérifier leur alignement et envisager une permutation des pneus.

La permutation des pneus permet de s’assurer que la bande de roulement s’use de manière uniforme, tandis que l’équilibrage des pneus assurera une répartition uniforme du poids. Cela prolonge la durée de vie de vos pneus, augmente l’économie de carburant et permet à votre voiture de rouler plus en douceur. Le faible coût d’un service de permutation et d’équilibrage des pneus dépasse largement le coût de remplacement de tous vos pneus en une seule fois.

Lorsque votre mécanicien fait la permutation de vos pneus, demandez-lui de vérifier le parallélisme des roues. Un bon parallélisme des roues contribue à la tenue de route du véhicule, ainsi qu’à la préservation de la durée de vie et des performances de vos pneus.

Vérifier les niveaux de liquide
Votre voiture a besoin de nombreux liquides et lubrifiants différents pour fonctionner correctement, il est donc important de vérifier régulièrement le niveau de vos liquides. Votre manuel d’utilisation vous indiquera quand vérifier et changer les liquides. La plupart des liquides sont munis d’une jauge ou d’une jauge de niveau, mais si vous n’êtes pas sûr de pouvoir ajouter ou changer les liquides, emmenez votre voiture chez un mécanicien.

Voici quelques uns des niveaux de liquide importants à vérifier :

Le liquide de refroidissement est un fluide essentiel pour empêcher votre voiture de surchauffer et d’endommager votre moteur. Il se trouve généralement dans une bouteille transparente à côté du radiateur, et vous pouvez vérifier le niveau en regardant simplement les mesures sur le côté de la bouteille.
L’antigel fait également partie du système de refroidissement de la voiture, mais il empêche également le moteur de votre voiture de geler en hiver.
Le liquide d’essuie-glace est utilisé parce que vous avez besoin de plus que de l’eau pour garder votre pare-brise propre et clair. En été, il est recommandé d’inclure un liquide à base de savon pour les insectes et la poussière. En hiver, vous aurez besoin d’un liquide d’essuyage avec de l’antigel pour empêcher le givrage de vos vitres.
Le liquide de direction assistée crée la pression nécessaire pour actionner les pièces mécaniques de votre système de direction assistée.
Vérifiez votre huile
L’huile est un élément essentiel pour maintenir les performances et la longévité de votre voiture. Elle empêche les dommages aux pièces mobiles de votre voiture, dus aux frottements, et empêche le moteur de surchauffer. Toutefois, avec le temps, l’huile peut être contaminée et doit être changée avant de pouvoir causer de réels dommages à votre voiture.

La plupart des voitures sont équipées d’une jauge d’huile ou d’une jauge électronique pour vous aider à vérifier les niveaux d’huile, ainsi que la couleur et la consistance de l’huile. L’huile boueuse ou épaisse est contaminée et doit être changée. Toutefois, il est préférable de changer l’huile avant qu’elle n’atteigne ce point. Votre manuel de l’utilisateur contient des recommandations sur le moment où vous devez prévoir une vidange d’huile, ainsi que le type d’huile le plus approprié pour votre moteur.

La vidange d’huile peut être une opération délicate et salissante si vous ne l’avez pas encore effectuée. Il est donc conseillé d’emmener votre voiture chez un mécanicien qualifié pour une vidange d’huile et de lubrifiant.

Vérifier les courroies d’entraînement
Vos courroies d’entraînement relient les pièces mécaniques de votre moteur entre elles, délivrant ainsi la puissance au moteur. Sans les courroies d’entraînement, votre moteur ne fonctionnerait pas. Il est donc important de les vérifier régulièrement pour en vérifier l’usure. Il existe de nombreux types de courroies d’entraînement, mais vous devrez en vérifier quelques unes :

La courroie de distribution régule les soupapes et les pistons du moteur en reliant le vilebrequin à l’arbre à cames. Si la courroie de distribution présente un problème, vous pouvez remarquer un claquement de votre moteur.

La courroie en serpentin est une longue courroie qui relie le vilebrequin à l’alternateur, au compresseur et à la pompe à eau, entre autres choses. Faites attention aux fissures ou à l’usure de la courroie.

Les courroies trapézoïdales fonctionnent de la même manière que la courroie serpentine. Cependant, elles sont nombreuses à relier différentes pièces du moteur au vilebrequin et sont généralement présentes dans les voitures de modèles anciens.

Changez le filtre à air de votre moteur
Votre moteur a besoin d’air pour se mélanger à l’essence afin de fonctionner, mais sans le filtre à air, des débris nocifs peuvent pénétrer dans le moteur et l’endommager. Le filtre à air retient le pollen, la poussière et les débris, mais lorsque le filtre à air se bouche, il ne peut pas remplir sa fonction efficacement, ce qui entraîne la contamination du moteur.

Le remplacement du filtre à air améliorera les performances et la longévité de votre voiture, mais cette tâche d’entretien de routine peut souvent être négligée car le filtre à air n’est pas facilement accessible. Il se trouve généralement dans une boîte noire à l’intérieur du moteur, et il n’est généralement pas vérifié avant qu’il ne soit trop tard.

Votre manuel vous donnera une estimation du temps nécessaire pour changer le filtre à air ; toutefois, cela dépend de la durée de votre conduite et de l’endroit où vous vous trouvez. Par exemple, les véhicules ruraux fréquemment utilisés devront faire remplacer leur filtre à air plus souvent que les voitures des zones urbaines.

Les pièces de rechange de votre filtre à air ne coûtent qu’une fraction du montant que coûteraient les réparations si des insectes ou des débris se retrouvaient dans votre moteur. Alors, faites une faveur à votre voiture et à votre portefeuille et vérifiez régulièrement votre filtre à air.

Vérifiez votre batterie
La plupart des conducteurs ne se rendent pas compte que leur batterie est à plat tant que leur voiture ne démarre pas. Bien que les câbles de démarrage donnent à votre batterie une durée de vie suffisante pour vous permettre de vous rendre chez le mécanicien le plus proche, la vérification de la durée de vie de votre batterie est une mesure préventive qui vous fera gagner du temps et vous épargnera des tracas.

Pour vérifier votre batterie, vous aurez besoin d’un voltmètre. C’est un gadget bon marché que vous pouvez garder dans votre voiture avec vos câbles de démarrage. Il vous suffit de brancher le voltmètre à la batterie, le contact coupé, puis de vérifier la lecture. Une batterie complètement chargée devrait avoir une lecture d’environ 12,66V. Si vous constatez que votre batterie est faible ou qu’elle est inférieure à 12,45 V, vous pouvez facilement la recharger en conduisant la voiture pendant 15 à 20 minutes à une vitesse d’environ 40 km/h.

La vérification de votre batterie peut sembler inutile, car la plupart des batteries nécessitent très peu d’entretien, mais elle est particulièrement importante pour la conduite par temps froid et pour les personnes qui n’utilisent pas souvent leur voiture. Cela vous donne également la possibilité de vérifier et de nettoyer les contacts de la batterie et de vérifier s’il y a des fuites de liquide de batterie.

Vérifiez vos bougies d’allumage
Les bougies d’allumage sont essentielles pour le démarrage de votre moteur. Elles fournissent le catalyseur qui permet à l’air et à l’essence de s’enflammer. Il est important de vérifier régulièrement si vos bougies d’allumage sont endommagées afin que votre voiture démarre de manière fiable.

Les bougies d’allumage peuvent s’user ou se couvrir d’une accumulation, ce qui peut les empêcher de fonctionner correctement. Si vous remarquez des sons étranges lorsque votre voiture tourne au ralenti, si votre voiture a du mal à accélérer ou si votre consommation de carburant a considérablement augmenté, il peut s’agir d’un problème avec vos bougies d’allumage.

La plupart des manuels d’utilisation recommandent de changer vos bougies d’allumage entre 30 000 et 100 000 miles, mais les vérifier régulièrement vous aidera à détecter les problèmes avant qu’ils ne causent des dommages plus coûteux.

En cas de doute, parlez à un mécanicien
L’entretien préventif est un élément important pour garantir que votre voiture fonctionne de manière optimale, que vous restiez en sécurité sur la route et que vous économisiez de l’argent sur des réparations importantes. Il vous permet d’éviter les petits problèmes de voiture avant qu’ils ne s’aggravent. N’ignorez jamais un problème, car il ne fera qu’empirer avec le temps et finira par vous coûter plus cher.

Il existe de nombreux contrôles préventifs et de nombreuses réparations que vous pouvez effectuer chez vous. Bien que la liste ci-dessus ne soit nullement exhaustive, elle constitue un bon point de départ pour votre régime d’entretien préventif. Lorsque vous effectuez un entretien préventif, consultez toujours votre manuel d’utilisation avant de procéder à une inspection ou à une réparation. Si vous n’êtes pas sûr de savoir comment procéder à l’entretien de routine, confiez votre voiture à un mécanicien de bonne réputation.

Conseils d’entretien pour une voiture contaminée par un virus

Des conseils de papa et de quelques experts sur ce qu’il faut faire maintenant que nous conduisons beaucoup moins.

Des voitures coincées dans votre allée alors que vous sortez d’une quarantaine ? Nous avons quelques suggestions.

En janvier de chaque année, au début de mon adolescence, mes parents s’envolaient pour Miami afin de passer environ six semaines au soleil. Ils laissaient la voiture – généralement une Pontiac, une fois une Cadillac – dans notre allée à Boston, avec quelques instructions.

Vérifie les pneus chaque semaine – assure-toi qu’ils ne sont pas à plat. Déverrouille et verrouille les portes et le coffre de temps en temps, surtout s’il neige ou s’il gèle, pour t’assurer que les serrures ne gèlent pas. Démarrez le moteur de temps en temps, laissez-le tourner quelques minutes, n’inondez pas le carburateur”. Au bout d’un moment, il disait : “Vous pouvez le laver une ou deux fois, mais vous ne le ferez pas”. Un post-scriptum suivait invariablement. “Ne la conduisez pas. Je le saurai.”

Il savait, mais c’est une autre histoire.

L’autre conseil, bien que je ne l’aie peut-être pas suivi à la lettre, était sage rétrospectivement, et mérite d’être répété en ces temps de fermeture et d’immobilisation, où beaucoup d’entre nous ont ignoré leurs véhicules, mal aimés et intacts, depuis plusieurs semaines, ou mois, ou plus.

Quelques-uns des conseils de papa, mis à jour et amplifiés, sont ici, ainsi que des conseils d’experts :

Les pneus. En fin de compte, n’oubliez jamais que le pneu est la seule partie du véhicule qui entre en contact direct avec la route. Nous recommandons de vérifier visuellement les pneus pour voir s’il n’y a pas de bosses ou de déformations causées par l’immobilisation prolongée du véhicule ou par les conditions météorologiques. Vérifiez également s’il y a des dommages, des coupures, des abrasions et un gonflement du pneu – et assurez-vous que les bouchons de valve sont bien serrés.

Les pneus perdent de la pression si la voiture reste longtemps à l’arrêt, a-t-il ajouté, ou peuvent développer des méplats ; pour éviter ce dernier cas, déplacez la voiture d’un pied ou deux en avant ou en arrière tous les quelques jours.

L’essence. Le temps est l’ennemi de l’essence dans le réservoir, et un réservoir qui n’est que partiellement rempli peut recueillir de la condensation qui peut diluer l’essence avec de l’eau. La plupart des experts affirment que même avec un réservoir plein, l’essence commence à se détériorer au bout de six mois environ, selon les conditions météorologiques. S’il n’est pas possible de faire le plein, pensez à verser un additif comme le Sta-Bil (environ 10 CHF), qui peut stabiliser le carburant et aider à prévenir la condensation.

Batterie. Le démarrage périodique du moteur peut aider à maintenir la batterie chargée, et il ne devrait pas y avoir de problème d’écoulement de l’électricité en quelques mois seulement, à moins que la voiture ne soit stockée sous des températures extrêmes. Si vous prévoyez un séjour plus long dans le garage, pensez à brancher un chargeur de batterie de secours, qui se branche sur le courant de la maison et maintient la batterie, en supposant qu’elle n’est pas complètement déchargée au départ. Avant d’investir, consultez votre revendeur ou votre mécanicien pour trouver l’appareil approprié.

Lavez. “Lavez votre voiture régulièrement”, suggère Ryan Fulkerson, directeur de l’ingénierie des nouveaux modèles pour Nissan Amérique du Nord. “Cela aide à protéger la peinture, surtout pour les véhicules garés à l’extérieur.” Une autre option pour protéger l’extérieur est une housse de voiture ; certaines sont résistantes aux intempéries et aux rayons ultraviolets.

A propos de ces serrures de portes, et n’oubliez pas cela pour l’hiver prochain aussi : Quiet-corner.com conseille aux conducteurs de tremper la clé de la porte dans de la vaseline, ou de verser un peu de WD-40 ou d’un dégivreur facilement disponible dans le trou de la serrure lorsque la neige commence à tomber et que les températures chutent.

Alors que les salles d’exposition de la plupart des concessionnaires automobiles de New York sont fermées à court terme en raison du virus, de nombreuses baies de service des concessionnaires, identifiées comme des entreprises “essentielles”, sont ouvertes. C’est donc une option pour les problèmes de mobilité qui ne peuvent pas être résolus par le bricolage.

 

Pour un achat automobile, il faut se faire accompagner par un professionnel, quelqu’un qui s’y connait vraiment pour éviter de faire une mauvaise affaire.

 

APPRENDRE À CONNAÎTRE VOTRE VOITURE

Établissez une routine de contrôle dès que vous prenez possession de votre voiture et respectez-la. Choisissez un jour de la semaine et accordez quelques minutes pour passer en revue quelques points essentiels.

Prenez le temps de lire le manuel du propriétaire pour vous familiariser avec les systèmes et les caractéristiques de votre voiture.

VÉRIFICATIONS HEBDOMADAIRES

Familiarisez-vous avec l’emplacement de la jauge d’huile moteur, de la jauge de liquide de transmission automatique, du réservoir de lave-glace et du réservoir du système de refroidissement et apprenez à vérifier les niveaux et à refaire le plein de liquide en cas de besoin. La vérification de ces éléments une fois par semaine ne prendra pas plus de cinq minutes et pourrait vous faire économiser des milliers de dollars en évitant une panne.

Familiarisez-vous également avec les pressions de gonflage des pneus qui doivent être vérifiées chaque semaine et réinitialisées si nécessaire. Les pressions de gonflage recommandées se trouvent dans le manuel du propriétaire et sur un autocollant apposé sur la carrosserie. Il se trouve généralement sur le montant de la porte côté passager, mais il peut se trouver ailleurs. Son emplacement est détaillé dans le manuel du propriétaire. Lorsque vous vérifiez la pression des pneus, n’oubliez pas la roue de secours, il n’y a rien de plus frustrant que de subir une crevaison et de constater que la roue de secours est à plat.

Lors de la vérification de vos pneus, vérifiez qu’ils ne sont pas endommagés et qu’ils ne risquent pas d’exploser. Recherchez en particulier les bosses et les contusions sur les flancs avant qui se heurtent aux trottoirs, etc. et vérifiez la bande de roulement pour voir s’il n’y a pas de coupures, de fissures ou de clous.

Il est également utile de se familiariser avec le cric et de savoir comment changer une roue en cas de crevaison. Ainsi, vous ne serez pas coincé sur le bord de la route à essayer de comprendre comment utiliser le cric alors que la circulation est à un mètre environ.

Familiarisez-vous avec les feux d’avertissement de votre voiture et avec ce qu’ils vous disent lorsqu’ils s’allument sur le tableau de bord. Les feux doivent s’allumer lorsque vous mettez le contact pour vérifier qu’ils fonctionnent. Si certains ne s’allument pas pendant cette phase d’allumage, faites-les vérifier, car un voyant défectueux peut vous coûter des milliers de dollars en frais de réparation si vous ne vous rendez pas compte d’un défaut.

Si un voyant s’allume pendant que vous conduisez, vérifiez le. Ne continuez pas à conduire en pensant qu’il va s’éteindre. Il vaut la peine de prendre quelques minutes pour enquêter et évaluer le danger potentiel avant de continuer à conduire. Demandez à un mécanicien de vérifier la raison pour laquelle le voyant s’allume.

VÉRIFICATIONS MENSUELLES

Une fois par mois, vérifiez vos feux pour vous assurer qu’ils sont tous en bon état de marche, notamment les phares, les feux de route et de croisement, les feux arrière, les feux de recul, les clignotants avant, arrière et latéraux, et les feux de freinage. C’est un bon moyen d’impliquer les enfants en leur demandant de vous dire que chaque feu fonctionne lorsque vous l’allumez. Si certains ne fonctionnent pas, vérifiez les ampoules et remplacez celles qui ont grillé.

VÉRIFICATIONS ANNUELLES

Il n’y a pas de contrôles acceptés qui devraient être effectués annuellement, mais il vaut la peine de faire vérifier le système de climatisation chaque année pour détecter les fuites et le niveau de gaz.

Ré-gazez le système selon les besoins et réparez les fuites, car divers composants du système utilisent le gaz pour la lubrification et un manque de gaz peut endommager des composants comme le compresseur.

C’est également le moment d’inspecter des éléments comme les ceintures de sécurité et les sièges pour enfants afin d’en vérifier l’usure, ce qui pourrait affecter le fonctionnement en cas d’urgence. Vérifiez que la sangle de la ceinture ne présente pas de signes d’effilochage et remplacez-la si elle semble usée.

SERVICES

Le manuel du propriétaire contient des détails sur l’entretien recommandé par le fabricant. Lisez-le et comprenez quand vous devez faire réviser votre voiture. Les constructeurs automobiles indiquent les intervalles d’entretien en kilomètres, ce qui s’applique à la grande majorité des propriétaires, ou en mois pour les propriétaires qui conduisent peu.

Suivez les recommandations et faites réviser votre voiture en conséquence. Un service manquant est synonyme de catastrophe.

Si les constructeurs automobiles souhaitent que vous rendiez votre voiture à l’un de leurs concessionnaires pour la faire réviser, vous n’êtes pas obligé de le faire. Vous pouvez amener votre voiture à un autre point de service indépendant, qui est souvent moins cher, mais il est important d’établir qu’ils sont en mesure d’effectuer l’entretien conformément aux recommandations du constructeur.

En faisant appel à un agent de service autre que celui agréé par le constructeur, vous vous exposez à un problème en cas de défaillance qui affecte votre garantie. Vous risquez de vous retrouver au milieu d’une bataille longue et frustrante entre le fabricant et l’agent de service après-vente.

Si vous choisissez de faire appel à un agent de service indépendant, vérifiez s’il utilise des pièces d’origine d’usine ou des composants génériques du marché des pièces de rechange qui pourraient affecter la fiabilité de votre voiture.
CONTRÔLES AVANT LES VACANCES

Avant de vous embarquer pour un long voyage, il est bon de vérifier que tout va bien avec votre voiture.

Si vous tractez une lourde remorque ou une caravane avec une voiture équipée d’une transmission automatique, il vaut la peine de vérifier le liquide de transmission et d’envisager de le faire changer.

Vérifiez l’étanchéité des durites du radiateur et remplacez-les si elles présentent des signes de fuite.

Vérifiez également l’état et la tension des courroies de transmission du moteur. Si elles semblent usées ou endommagées, faites-les remplacer, si elles semblent lâches, faites-les vérifier et ajuster.

Faites particulièrement attention à l’état de vos pneus. Vérifiez les pressions de gonflage et réglez-les aux pressions recommandées, ce qui peut signifier les régler plus haut si vous êtes chargé de matériel de vacances ou si vous tractez une remorque.

Si vous tractez une remorque ou une caravane, vérifiez que les feux du véhicule tracté fonctionnent correctement. S’ils ne fonctionnent pas, réparez-les.

Avec des températures qui descendent en dessous de zéro dans certaines régions de Grande-Bretagne, il est temps de réfléchir à la manière de se protéger, ainsi que sa voiture, pour la conduite en hiver.

ENTRETIEN HIVERNAL DE LA VOITURE

La conduite en hiver est une contrainte supplémentaire pour vous et votre voiture, il est donc important de s’assurer que tout est en ordre.

Quelques vérifications simples peuvent réduire considérablement les risques de panne et rendre votre voiture plus facile et moins stressante à conduire dans la glace et la neige.

Conseils pour la conduite en hiver

Après tout, réparer quelque chose qui est relativement peu coûteux aujourd’hui pourrait vous éviter une panne beaucoup plus coûteuse dans les conditions plus froides – ou vous éviter de devoir payer une grosse somme de recouvrement après avoir été bloqué quelque part.

Pour vous assurer de ne pas vous retrouver dans ces conditions, voici notre liste de conseils pour l’entretien hivernal de votre voiture.

Le strict nécessaire

Au minimum, assurez-vous d’avoir effectué tous vos contrôles réguliers avant l’arrivée de l’hiver. Vérifiez le niveau d’huile, le niveau de liquide de refroidissement, la pression des pneus et les feux de votre voiture. Si votre voiture n’a pas été entretenue depuis un certain temps, il peut être utile de la faire réviser avant l’arrivée de l’hiver. Cela vous permettra de vous assurer que tout est en ordre avant que la température ne baisse.

C’est aussi le moment de vous occuper des éventuels défauts mécaniques ou électriques, car ils pourraient arrêter le broyage de votre voiture dans les pires conditions météorologiques. Testez également tous les systèmes de votre voiture, car vous ne voulez pas découvrir plus tard que des éléments comme votre pare-brise arrière chauffant sont défaillants.

Conseils pour les pneus d’hiver

Vérifiez votre antigel

Si le système de refroidissement de votre voiture ne contient pas la bonne quantité d’antigel, vous pourriez connaître une défaillance majeure lorsque le thermomètre commence à descendre en dessous de zéro.

Procurez-vous un testeur d’antigel auprès de votre service local de contrôle des moteurs et consultez votre manuel pour savoir quel doit être le mélange et quel type d’antigel vous devez utiliser. Tout concessionnaire ou garage local pourra le tester pour vous, le cas échéant.

Inspectez également le reste du système de refroidissement pour vous assurer que le radiateur, les tuyaux du liquide de refroidissement et la pompe à eau ne présentent pas de fuites ou de dommages visibles.

 

 

Leave a Comment