Le crédit bancaire en suisse

Le crédit bancaire en suisse
Noter cet article

credit conditionsIl est important de savoir que les principes qui s’appliquent au crédit consommation dans un pays comme la Suisse ne sont pas du tout différents à ceux en vigueur du coté France ou encore en Belgique. A travers la signature d’une convention, les deux parties que sont la banque qui prête et son client qui est le consommateur, s’engagent à respecter entièrement leurs engagements respectifs.

Si l’on s’en tient à la loi Suisse, l’on pourrait définir le crédit à la consommation comme étant un contrat en vertu duquel la banque s’engage à prêter de l’argent à un consommateur. En retour le consommateur se doit de rembourser cet argent avant une échéance donnée. Ce remboursement peut se faire de façon échelonnée sur plusieurs mois.
Pour information, un crédit à la consommation doit avoir une valeur comprise entre 500 et 50 000 francs suisses. Par ailleurs, il faut souligner qu’il existe des crédits de diverses natures. Entres autres l’on peut citer le crédit au comptant, le contrat de leasing ou encore le contrat portant sur le financement de bien et de services.

Tout naturellement, la personne qui reçoit le prêt aura à sa disposition une copie du contrat et il lui sera clairement défini sous forme écrite ses différentes obligations (ceci est également valable pour le prêteur), l’échéancier ainsi que les taux d’intérêts appliqués. Notons que les taux d’intérêts ne doivent en aucun cas dépasser la barre des 15%. Au-delà ce serait quasiment de l’usure. Le consommateur se doit donc de prêter attention. Car comme le disait un penseur :

« La banque est un piège à comptes » Jacques Pater

Et si la personne qui reçoit le prêt décide de faire machine arrière, elle doit savoir qu’elle n’a que sept jours à compter de la date de signature pour faire connaitre sa décision. Passé ce délai, la décision sera soumise à l’appréciation de la banque qui est souveraine dans sa décision.
Autre chose, si le remboursement intervient plus tôt que prévu alors le prêteur se doit de recalculer les intérêts dus.

Bien entendu, il revient à la banque de s’assurer que son client à les capacités à court moyen et long terme de rembourser la somme qu’il va emprunter. Voilà pourquoi elle ne prêtera sans doute jamais de l’argent à un souffreteux. Des informations vérifiées portants sur le niveau de revenu et les charges de l’emprunteur seront d’une grande utilité par la banque.
En Suisse, toute banque souhaitant exercer en tant que fournisseur de crédit à la consommation à l’obligation d’avoir un lien, ce spécialement dédiée à ce type de crédit sous peine de sanction graves. Car l’état suisse prend généralement le temps d’évaluer la fiabilité et la responsabilité civile professionnelle d’une institution bancaire avant de permettre à cette dernière de s’aventurer sur un terrain

Le crédit consommation en suisse se développe de plus en plus .Vous trouverez ci-dessous une liste d’organisme qui peut vous aider pour l’obtention d’un crédit en suisse :
https://www.migrosbank.ch
https://www.credit-now.ch
https://www.credit-suisse.com
https://www.credit.ch/
Ces organismes sont reconnus en suisse pour leurs professionnalismes. A la date d’aujourd’hui 18 Avril 2016, ils comptent parmi les plus crédibles. N’hésitez pas à les contacter.

Additif ! En redigeant cet article nous avons hommis de citer  https://www.creditum.ch/ qui fait egalement un excellent travail dans le secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *