FAQ sur la Suisse

FAQ sur la Suisse
Noter cet article

En Suisse, un enseignant perçoit un salaire mensuel moyen allant de 5 272 francs suisses (environ 4 275 euros), s’il s’agit d’une femme travaillant dans le canton du Tessin, à 6 328 francs (environ 5 131 euros), si elle travaille à Zurich. Mais les enseignants sont-ils une classe privilégiée en République helvétique ? Pas vraiment. En Suisse, les salaires sont tout simplement parmi les plus élevés du monde. Un médecin généraliste perçoit un salaire mensuel moyen compris entre 4.632 € et 5.560 €. Un employé hospitalier non qualifié gagne un salaire compris entre 3.649 et 4.380 euros. Un maçon reçoit entre 3 575 et 4 671 euros par mois. Pour ne donner que quelques exemples. Dans le monde, seuls les habitants du Qatar, de la Norvège et du Luxembourg peuvent bénéficier de revenus moyens supérieurs à ceux des Suisses.

COÛT DE LA VIE

Vivre en Suisse peut poser des problèmes. Tout d’abord, le coût de la vie est très élevé. En Europe, elle n’est précédée que par la Norvège, le Danemark et la Finlande. Le prix du logement est si élevé que la plupart des personnes qui viennent en Suisse à la recherche d’un emploi n’ont pas les moyens d’acheter une maison et beaucoup utilisent donc le loyer. Toutefois, les loyers sont également relativement élevés.

A titre indicatif, en 2012, le prix moyen national d’un appartement de trois pièces était d’environ 1 162 francs suisses (environ 967 euros), alors que celui d’un appartement de deux pièces était d’environ 960 francs suisses (environ 778 euros). Mais c’est la moyenne nationale, ce qui signifie que dans le voisinage des villes, ces chiffres pourraient être beaucoup plus élevés. Une solution avantageuse est de travailler en Suisse, mais de résider en France, Italie, Allemagne et de faire partie de la catégorie des frontaliers.

TITRES DE SÉJOUR

Est-il indispensable de trouver un emploi avant d’entrer en Suisse ? Non, si votre séjour dure moins de 3 mois, vous n’avez pas besoin d’un permis, juste une carte d’identité ou un passeport valide. Si la recherche d’un emploi dure plus de trois mois, l’autorité communale ou cantonale délivre une autorisation de séjour de courte durée pour une période supplémentaire de trois mois pendant laquelle le demandeur d’emploi s’engage à chercher du travail. Si, après l’expiration de ce permis, la recherche d’emploi n’a pas abouti, le permis peut être prolongé à un an sur demande. Le permis de séjour de courte durée est le type de permis qui est également délivré aux salariés qui exercent une activité de moins d’un an. Dans ce cas, la durée de validité du permis sera la même que celle du contrat de travail.

Une fois que vous avez obtenu un contrat de travail, vous obtenez le droit de résider et de travailler en Suisse. Le titre de séjour est valable pour la durée du contrat de travail s’il est conclu pour une durée inférieure à un an  ; dans les autres cas, il est valable pour cinq ans.

Après 5 ans de résidence régulière et ininterrompue, les ressortissants de l’Allemagne, de l’Autriche, de la Belgique, du Danemark, de l’Espagne, de la Finlande, de la France, de la Grèce, de l’Irlande, de l’Islande, de l’Italie, du Liechtenstein, du Luxembourg, de la Norvège, des Pays-Bas, du Portugal, du Royaume-Uni et de la Suède obtiennent un permis de séjour (permis C UE/ALE) en vertu des accords bilatéraux avec ces pays. Toutefois, ce permis, qui est valide pour une période illimitée, est assujetti à une période de révision de cinq ans.

Achat immobilier en Suisse ?

Une bonne manière de pouvoir entrer sur le territoire Suisse est de pouvoir procéder à l’achat d’un bien immobilier. Voici un site Internet qui vous permet d’en savoir plus : http://immobilier-ch.com/4-questions-a-poser-a-votre-agent-immobilier/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *