Rue du Soleil-Levant, 1204 Genève, Suisse

00 41 22 818 71 72

onlinebusinesstips24@gmail.com

Les différents types de serveur - %

Les différents types de serveur

Les serveurs

Quelles sont les différences entre chaque serveur ?

Nous avons passé en revue les avantages généraux de chaque type d’hébergement : hébergement mutualisé vs VPS vs dédié vs hébergement en cloud. Cependant, cela ne dit pas tout. Approfondissons un peu les choses avec quelques comparaisons individuelles.

Qu’est-ce que l’hébergement mutualisé et le VPS ?
Les configurations d’hébergement mutualisé sont un environnement à serveur unique avec plusieurs utilisateurs. En tant que propriétaire d’un site d’hébergement partagé, vous n’êtes qu’un des nombreux autres utilisateurs du même serveur. Ce modèle repose sur le verrouillage de l’accès et des autorisations pour tous les utilisateurs afin qu’ils ne puissent opérer que dans leur environnement personnel. Cependant, toutes les bibliothèques et les binaires des logiciels sont partagés entre les utilisateurs. Cela limite non seulement les logiciels qu’un compte d’hébergement partagé est autorisé à utiliser, mais ouvre la porte à une éventuelle intrusion d’autres utilisateurs cherchant à exploiter le système.

D’autre part, les VPS constituent un environnement complètement isolé, distinct des autres utilisateurs du serveur. Cet environnement se comporte exactement comme un serveur autonome. Cela donne au propriétaire la liberté d’installer et de configurer n’importe quel logiciel nécessaire sans interférer avec le logiciel installé sur un autre VPS fonctionnant sur le même serveur parent.

Qu’est-ce qu’un VPS par rapport à un serveur dédié ?
Bien que les serveurs VPS fonctionnent de manière similaire aux serveurs dédiés, ils présentent des limites et d’autres différences par rapport à l’hébergement dédié, notamment :

Hébergement VPS
Le produit VPS n’a pas d’accès direct au matériel de son serveur parent. Il fonctionne dans un environnement matériel émulé qui empêche certains logiciels de fonctionner. Par exemple, un VPS ne peut pas fonctionner en émulation matérielle car il nécessite un accès direct au matériel et est limité au seul serveur parent. Vous ne pouvez pas émuler un VPS dans un VPS.

Cette restriction matérielle mise à part, il y a très peu de logiciels qu’un VPS ne peut pas exécuter. Ils peuvent même être configurés de manière à offrir des performances comparables à celles d’un serveur dédié doté du même matériel. Le principal argument de vente du VPS est son évolutivité à un prix abordable. L’environnement matériel étant émulé, il peut être modifié à la volée et, dans la plupart des cas, ne pas subir de temps d’arrêt. Ainsi, si les 8 Go de mémoire de votre VPS ne suffisent pas, vous pouvez facilement passer à 16 Go sans devoir mettre le serveur hors ligne et ajouter physiquement la nouvelle RAM. La virtualisation n’est-elle pas magnifique ?

Hébergement dédié

Les serveurs dédiés peuvent littéralement tout faire en matière de solutions d’hébergement. Ils constituent l’épine dorsale de tous les sites ou applications hébergés sur Internet. Sous une forme ou une autre, tous les logiciels doivent fonctionner sur du matériel physique. Il n’y a donc aucune limite à ce que l’on peut faire avec les serveurs dédiés.

Vous pouvez même utiliser un serveur dédié en conjonction avec d’autres serveurs dédiés pour configurer des services en grappe ou à haute disponibilité afin d’éviter ou de réduire les temps d’arrêt lors d’événements matériels critiques.

Un seul serveur dédié peut être utilisé comme serveur parent pour plusieurs serveurs VPS fonctionnant avec une émulation matérielle et ces instances VPS peuvent être déplacées entre des serveurs parents multiples configurés de manière similaire pour permettre plus ou moins de matériel selon les besoins. Les serveurs dédiés offrent un contrôle total sur votre environnement d’hébergement.

 

Leave a Comment