Rue du Soleil-Levant, 1204 Genève, Suisse

00 41 22 818 71 72

onlinebusinesstips24@gmail.com

meilleur vélo électrique - %

meilleur vélo électrique

 

que choisir vélo électrique, vélo électrique français, Vélo électrique occasion

Les bases de la batterie

La plupart des vélos électriques utilisent des batteries au lithium-ion. L’autonomie du vélo est déterminée par une multitude de facteurs, dont l’ampérage des batteries (ou l’énergie stockée). Plus l’ampérage est important, plus l’autonomie est grande. La plupart se rechargent en trois à cinq heures et peuvent être branchées sur une prise murale standard.
Il y a deux types de montage de moteur à prendre en considération.

Mid-drive
Hub-drive
Mid-drive

Visitez ce site web pour tout achat de vélos électrique : https://veloelectrique.ch/categorie-produit/velo-electrique/

Ils sont montés au centre du vélo, sur le pédalier, entre les manivelles et les pédales. Ils sont courants sur les cadres de style banlieue et surtout sur les cadres de VTT où l’équilibre central est nécessaire. Ils ont tendance à être plus silencieux, plus réactifs et ont une accélération fluide. Comme le moteur est fixé directement sur les manivelles, les capteurs sont plus en phase avec la cadence de pédalage, le couple et l’effort du cycliste. Au final, le moteur s’enclenche et répond plus naturellement à votre action sur les pédales.

Ils sont montés dans la roue avant ou arrière, à l’intérieur du moyeu. Vous les trouverez souvent sur les vélos de type “cruiser” ou sur certains vélos de transport. Elles ont un impact sur le centre de gravité et surtout sur la sensation de la propulsion. Un moteur monté à l’arrière donnera la sensation d’être propulsé vers l’avant tandis qu’un moteur monté à l’avant donnera la sensation de tirer.

La sensation de ces derniers peut varier considérablement. Il y en a deux types à prendre en compte.

  • Moyeu à engrenages*
  • Conduite directe
  • Motoréducteur

Ils sont plus petits, plus légers et permettent des trajets plus longs. Ils fonctionnent bien si vous vivez dans des régions vallonnées ou dans des endroits où les panneaux d’arrêt sont fréquents. Ils sont toutefois plus bruyants et peuvent s’user plus rapidement car ils comportent davantage de pièces mobiles.

Ces ares mères, plus puissantes, plus silencieuses et ont moins de composants à user. Elles sont un peu plus puissantes à l’arrêt, mais sont très efficaces lorsque vous avez une conduite régulière sans feux ni panneaux de stop.

Une comparaison côte à côte

Les deux styles présentent des avantages et des inconvénients, et aucun des deux n’est supérieur. C’est plutôt ce qui répond le mieux à vos besoins. N’oubliez pas que vous ne saurez pas ce que vous aimez tant que vous n’aurez pas essayé. Nous sommes étonnés de voir combien de fois les gens viennent avec une idée en tête, ils essaient quelques vélos et réalisent ensuite qu’ils aiment tout le contraire.

Cela dit, voici quelques considérations entre les deux.

La transmission intermédiaire permet de garder les roues libres et sans composants, ce qui facilite la réparation. Elles ont souvent plus de pièces en état de marche qui peuvent s’user avec le temps. Si vous achetez dans un magasin de vélos local, assurez-vous qu’il propose un service après-vente et que cela ne pose pas de problème.
La transmission à mi-course s’équilibre, réagit et se propulse comme un vélo traditionnel.
La transmission à moyeu vous propulsera ou vous tirera.
Bon, la discussion technique est terminée. Vous avez une idée du fonctionnement des vélos électriques, mais lequel vous convient le mieux ? Par où commencer ? Posez-vous quelques questions pour affiner votre recherche.

Posez-vous quelques questions pour décider quel est le vélo électrique qui vous convient le mieux

À quoi me servira ce vélo électrique ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les gens utilisent des vélos électriques. Par exemple, pour faire la navette avec un véhicule écologique, pour des raisons de mobilité, pour transporter des courses ou une cargaison, pour avoir un deuxième véhicule pour votre véhicule récréatif ou votre bateau, pour vous entraîner ou, bien sûr, pour le plaisir !

Loisirs

Quelles que soient vos raisons, les vélos électriques sont indéniablement amusants. Que ce soit pour parcourir la promenade, explorer les sentiers locaux ou simplement se promener en ville. C’est comme si vous aviez des super pouvoirs quand vous pédalez. Les gens font du vélo depuis très longtemps, les vélos électriques sont juste une autre façon amusante de faire une activité que vous aimez déjà.

Si vous ne recherchez que les loisirs, n’importe quel style répondra à vos besoins. Rendez-vous dans votre magasin de vélos local et essayez quelques modèles. Vous aimerez peut-être l’idée d’un vélo tout terrain, mais vous découvrirez qu’un vélo de plage est bien plus agréable à tous points de vue. Vous ne le saurez pas tant que vous n’aurez pas essayé.

Utiliser un vélo électrique pour se rendre au travail est une bonne idée. C’est bon pour l’environnement, bon pour la santé physique et mentale. Vous pouvez parcourir de grandes distances en un temps relativement court. Selon le trafic, il peut même être plus rapide que de se rendre au travail en voiture. C’est génial parce que vous n’avez qu’à travailler aussi dur que vous le souhaitez et que la transpiration n’est pas un problème pour les bureaux.

En savoir plus aussi sur les vélos électrique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vélo_électrique

En choisissant un vélo pour vous rendre au travail, vous voudrez peut-être tenir compte du type de terrain sur lequel vous roulerez, de l’itinéraire que vous emprunterez et de la façon dont vous stockerez le vélo au travail. Si votre trajet en ville est court et que vous disposez d’un petit box, un vélo pliable peut être une bonne option. Il est vrai qu’un cadenas de vélo à l’extérieur peut être très utile. Si votre trajet est plus long et comporte beaucoup de collines ou même des conditions hors route, un vélo de transport ou un vélo tout terrain pourrait être le meilleur choix.
Le vélo électrique conserve tous les avantages du vélo conventionnel mais en plus :

Il a permis d’installer des stations dans des zones à fort dénivelé et de pouvoir les équilibrer territorialement.
Il contribue à la redistribution du système, en évitant le transport par véhicule à moteur et en réduisant les émissions dans l’atmosphère.
Il peut être rechargé à la même station et a une autonomie de 70 km.
Il facilite l’utilisation de toutes les personnes sans qu’il soit nécessaire d’avoir une certaine condition physique.
Il permet de porter des vêtements adaptés au travail car l’exercice que la personne développe est moins intense.

Comment fonctionne un vélo électrique ?

Le vélo électrique est un vélo classique auquel on ajoute une technologie électrique qui fournit à l’utilisateur une assistance au pédalage. Lors du pédalage, le moteur électrique est activé, prenant en charge une grande partie de l’effort qui, de manière conventionnelle, serait assumé par l’utilisateur.

Les vélos électriques sont-ils dangereux ?

Non, sa maniabilité est la même que celle des bicyclettes classiques et sa vitesse est limitée à 25 km/h. Cela ne signifie pas qu’il ne peut pas aller plus vite, mais le moteur cesse de nous aider lorsque nous atteignons cette vitesse.

Les vélos électriques sont-ils lourds ?

Ils sont un peu plus lourds que la bicyclette classique précédente car ils comprennent le moteur et la batterie. Le poids de la moto est d’environ 26 kg, cependant, les avantages de son propre système électrique lui confèrent une plus grande légèreté d’utilisation.

Un système de vélos électriques est-il plus coûteux pour la mairie  ?

Pour le conseil municipal, ce système n’a pas été plus coûteux qu’un système de vélo classique. L’appel d’offres lancé par le conseil municipal prévoyait un budget pour des vélos classiques et le soumissionnaire retenu a proposé un service amélioré avec des vélos électriques pour le même budget. Il présente également un double avantage économique et environnemental dans la distribution de bicyclettes pour pouvoir gravir les pentes l’utilisateur lui-même, ce qui réduit les coûts et les émissions dans l’atmosphère, en réduisant le besoin de transport entre les stations en véhicules à moteur.

Pourquoi est-il chargé dès la première demi-heure ?

L’expérience d’autres villes recommande de faire payer les 30 premières minutes. Cela empêche le vélo public de prendre en charge les courts trajets effectués par de nombreux citoyens à pied, l’objectif de la mairie étant de réduire le nombre de trajets effectués par d’autres moyens de transport plus polluants.
Le coût des 30 premières minutes est compensé par le fait que l’abonnement annuel est moins cher que dans d’autres villes et par le système de bonus, qui est une nouveauté de ce système.

En savoir plus aussi via cet article :  https://osezgeneve.com/velo-electrique-mode-demploi/ ‎

 

Leave a Comment