Rue du Soleil-Levant, 1204 Genève, Suisse

00 41 22 818 71 72

onlinebusinesstips24@gmail.com

La réhabilitation des bidonvilles passe à l'étape suivante en Côte d'Ivoire - %

La réhabilitation des bidonvilles passe à l’étape suivante en Côte d’Ivoire

bidonvilles abidjan cote d'ivoire afriksoir

La deuxième phase du PSUP est lancée en Côte d’Ivoire Abidjan, le 8 janvier 2015 – Le Programme participatif d’amélioration des taudis d’ONU-Habitat (PSUP) est entré dans sa deuxième phase en Côte d’Ivoire, célébrée par une cérémonie de lancement fin 2014 au Bureau national d’études techniques de développement (BNETD) dans la capitale nationale.

La cérémonie, présidée par M. Sanogo Mamadou, Ministre de la construction, du logement et de l’assainissement de Côte d’Ivoire, s’est déroulée en présence de plusieurs participants dont M. Guihi Benedict, Directeur de Cabinet au Ministère de la construction, du logement, de l’assainissement et du développement urbain, M. Coulibaly Kinapara, Directeur général adjoint du BNETD, M. Amani N’Guessan, Secrétaire général de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), M. Assoua Raymond, Secrétaire général du BNETD et M. Oumar Sylla, Administrateur principal de programme et Représentant d’ONU-Habitat à Nairobi.,

Visitez ce site web avec un article similaire : https://www.afriksoir.net/rehabilitation-du-pont-houphouet-boigny-les-travaux-seront-termines-au-plus-tard-en-septembre-2020-amede-kouakou/

Le Programme participatif d’amélioration des bidonvilles est né de la nécessité de répondre aux problèmes de l’urbanisation dans les pays en développement et vise à améliorer les conditions de vie des populations urbaines pauvres. Il s’agit d’un programme qui est actuellement mis en œuvre dans plus de 34 pays et 100 villes d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique.

Le programme contribuera à améliorer les conditions de vie des habitants des bidonvilles

La Côte d’Ivoire est confrontée à des pressions démographiques qui se sont traduites par la formation de bidonvilles, quartiers d’habitat précaire. La question des logements insalubres est préoccupante, en particulier pendant les périodes de fortes pluies qui provoquent des inondations et des glissements de terrain qui causent souvent des décès et des déplacements.

Pour y faire face, la Côte d’Ivoire, soutenue par les partenaires au développement ONU-Habitat et l’Union européenne et les structures nationales dont UVICOCI et BNETD, s’est lancée dans des programmes de restructuration dans ces quartiers vulnérables.

La mise en œuvre de la deuxième phase du PSUP en Côte d’Ivoire est pilotée par le Département de l’urbanisme et du développement local du BNETD.

En fin de compte, le programme contribuera à améliorer les conditions de vie des habitants des bidonvilles, en générant des revenus et en permettant l’intégration sociale tout en renforçant les capacités des bénéficiaires afin qu’ils deviennent les agents de leur propre développement.

Le BNETD, par l’intermédiaire de son Département de l’urbanisme et du développement local, a une grande expérience dans la conduite de projets similaires et a été désigné comme partenaire d’exécution du PSUP en Côte d’Ivoire.

En savoir plus aussi : https://notresuisse.blogspot.com/2019/07/inegalite-entre-les-sexes-en-cote.html

Leave a Comment